La gestion des maladies chroniques: l’implication du pharmacien

De Ramy Hazboun, Pharmacien propriétaire (Pharmacie postale)

Hazboun logo

 

 

Cet article porte sur l’implication du pharmacien dans la gestion des maladies chroniques de ses patients. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, la maladie chronique est : « un problème de santé qui nécessite une prise en charge sur une période de plusieurs années ou de plusieurs décennies. »

Maladies chroniques En Occident, le traitement par des médicaments constitue,  la pierre angulaire du traitement des maladies chroniques. Parmi les maladies chroniques se trouvent le diabète, l’hypertension et l’asthme.  En pratique privée, le pharmacien exerce un rôle de première ligne. En raison de sa position privilégiée de dispensateur de médicaments, il est dans une situation idéale pour assurer un usage  optimal  des médicaments auprès de la population en général ou de patients souffrant de maladies chroniques.  Depuis le dossier pharmacologique de son patient, le pharmacien est en mesure d’évaluer  l’adhésion au traitement.  

 Une meilleure adhésion au traitement est synonyme de sécurité pour les patients, de meilleurs résultats de santé et de contrôle des coûts de la santé. L’adhésion au traitement est un facteur clé  de la    promotion de la santé. Elle améliore l’efficacité des interventions ainsi que la qualité et l’espérance de vie des patients. La non-adhésion a des conséquences néfastes sur la santé des  patients et génère  des coûts  astronomiques, tant pour le système de la santé que pour les patients.

Pour illustrer ce constat, prenons l’exemple d’un patient asthmatique qui n’adhère pas à son traitement. Le contrôle de l’inflammation constitue la base du traitement de l’asthme. Le  corticostéroïde  inhalé est utilisé pour contrôler les symptômes d’asthme. Trop souvent, les patients négligent l’usage de ce dernier et utilisent de façon abusive une autre pompe, soit la pompe  bleue ou Ventolin, dont  l’effet est plus immédiat. Ce manque d’adhésion au traitement peut entraîner de diverses façons des bronchites bactériennes et nécessiter des absences au travail, et  parfois même des hospitalisations.

L’un des rôles importants du pharmacien consiste à aider son patient dans la gestion de sa maladie en offrant un accompagnement. Le pharmacien devrait aider le patient à mieux connaître sa  maladie et lui offrir l’accompagnement et le soutien nécessaires afin qu’il modifie certains comportements pour améliorer son état de santé.

Il est important de noter que le suivi thérapeutique ne se fait pas forcément lors de la distribution du médicament. Le volet de la gestion de la maladie peut être effectué à la convenance du patient, à la suite de l’identification de ce besoin.

Dans les prochains articles, il sera question des outils disponibles et des défis liés à l’implication du pharmacien dans le bien-être de ses patients.